Truc et Astuce ecolo : Ne jettez plus les noyaux de cerise non plus !

Aujourd’hui un petit article qui participera un petit peu à  la difficile quête de réduire ses déchets tout en les valorisant. Nous allons voir aujourd’hui comment valoriser les noyaux de cerises et les stocker :

IMG_7912

Que peut-on faire de noyaux de cerises   ?

1) On peut en faire des bouillottes sèches. Elles sont souvent utilisés par les kinésithérapeutes pour réchauffer les zones avant de les masser. Elles sont top car elles restituent une chaleur douce et relativement longtemps. Pour les fabriquer c’est simple il suffit de faire un petit coussin (ou de vider une peluche) et de le remplir de noyaux. Ensuite on met le tout au micro onde (le temps dépend de la quantité de noyaux donc il faudra expérimenter vous même en faisant attention à  ne pas vous bruler)   ou prêt d’une source de chaleur comme un radiateur ou une cheminé (attention à  ce que la bouillotte ne prenne pas feu et à  ce qu’il n’y ai vraiment rien de métallique pour le micro ondes !)

2) Ils sont utilisés en cuisines dans certaines recette comme de la confiture par exemple, l’idée est de mettre les noyaux frais et non lavé dans un sachet en tissu et de les faire tremper dans la confiture en train de cuire pour lui donner un gout différent qui rappelle bien souvent les confitures de nos grand mère qui ne s’embattaient pas toujours à  dénoyauter les cerises ^^

3) On peut planter des cerisier. Ben oui le noyau frai reste une graine, je n’ai pas eu l’occasion de me documenter sur comment le faire pousser car je manque de place chez moi et nous avons déjà  un grand cerisier. J’essaierai peut être d’en faire pousser quelques un un jour pour en faire un bonsaï.

Comment les faire sécher et les stocker ?

Tout d’abord il faut commencer par les nettoyer. Pour nettoyer des noyaux de cerises c’est souvent la galère. J’utilise un cumule de deux méthodes pour ma part.

Je commence par faire bouillir les noyaux 5 à  10 minutes pour que la chaire ramollisse bien, en général cela fait 80 à  90% du travail.

IMG_7893

IMG_7899

IMG_7898

Ensuite je les égoutte et je les rince une première fois.

IMG_7902

IMG_7905

IMG_7903

Je les met dans une boite fermé que je secoue un peu comme un shaker. Ce qui compte c’est d’y aller assez fort et ou longtemps pour que les chocs entre les noyaux décroches les petit bout de chaire qui reste.

IMG_7907

IMG_7908

Je rince à  nouveau, ensuite je regarde si les noyaux sont toujours très sales ou si il y a du mieux. puis je recommence jusqu’à  ce que cela me convienne.

Une fois fini je les étales sur un chiffon pour les sécher un peu et éventuellement faire une ou deux finition à  la main pour les noyaux les plus récalcitrants.

IMG_7910

IMG_7911

Puis je les étales sur un papier absorbant pour les laisser sécher. Si il y a du soleil je les met une bonne journée dehors en plein soleil. Sinon je les laisse à  l’ombre sécher tranquillement. Une fois sec je les met en bocaux. Je surveille de temps en temps car j’ai déjà  eu des surprise avec des noyaux pas tout a fait sec qui ont commencer à  moisir… dans ces cas la je les re rince et je les remet à  sécher. En général une ou deux bonnes semaines suffisent 🙂

IMG_7913

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *