Fiche culture : Les tomates cerises

Les tomates cerises sont des plantes de culture plutôt facile.

Personnellement je préfère partir de graines, je trouve cela plus gratifiant de les voir germer puis grandir pour donner ensuite de délicieux fruits

J’ai récupéré mes graines (pépins) sur des tomates cerises que j’ai mangées chez mes parents et que j’ai adoré, donc question cout, zéro !

Pour la période de semi j’ai décidé de les semer début mars (voir ici) dans du terreau agrumes, car je n’avais plus de terreau à  semi. J’ai ensuite placé les graines sous lampe à  environ 23°C et 60 – 65 % d’humidité, elles ont germé en seulement 5 jours ! (voir ici).

La prochaine étape, probablement dans une ou deux semaines va être de les rempoter et de les placer sous la serre qui n’est pas chauffée, mais les températures remontant et la serre offrant une relativement bonne protection au froid, je ne pense pas que cela pose de problème lors des saints de glaces.

Ensuite il ne faudra pas oublier de les tuteurer, de les arroser régulièrement et surtout, il leur faut à  manger, dans mon cas elle pousseront dans du composte, donc pas de besoins particulier en engrais, mais en fonction de vos terreau, ou si vous faites de la culture de tomates en pots, n’oubliez pas l’engrais ^^

Pour résumé :

Pour cultiver des tomates cerises il vous faut :

1) Semer (facultatif) :

-Des graines

-Du terreau

-Des godets

-Quelque chose de transparent pour couvrir les godets et garder un maximum d’humidité

-Une/Des coupelles

Voilà , il ne reste plus qu’à  mettre du terreau dans les godets et de semer quelques graines dedans. Ensuite on recouvre le godet et on le met prêt d’une source de lumière et de chaleur comme une fenêtre par exemple. On met les godets dans une coupelle et on remplit la coupelle, de cette manière la terre va s’imbiber sans déplacer les graines et sans se tasser.

2) Planter :

-Des plants obtenus à  l’étape 1 ou que vous aurez achetés.

-Des pots (dans le cas de culture en pots)

-Une serre (dans le cas où vous voudriez faire une culture précoce)

-Du terreau plutôt riche

-Des tuteurs

On attend que les plants aient quelques feuilles (les 2 premières feuilles ne compte pas on les appelles cotylédon, celles qui compte sont les premières vraies feuilles de tomates, poilue et pas toute droite). On prépare un peu l’emplacement où elles seront mises en place en creusant un trou et en le remplissant de terreau, ou en mettant le terreau dans un pot par exemple. Si vous avez une serre non chauffé il semble que l’on puissent semer les tomates dedans à  partir de mars, personnellement je vais y mettre les plants. Surtout n’oubliez pas de tuteuré vos plants dès le début, car après c’est bien moins pratique et ils prendront une forme bizarre si vous attendez trop longtemps, parfois ils peuvent même casser sous leur propre poids, ou ramper.

3) Entretenir :

-L’arrosage :

Les tomates sont assez gourmandes en eau, personnellement j’arrose tous les jours voir tous les deux jours quand il fait chaud, toujours en soirée. Ce que je vous conseille, c’est d’arroser quand la terre est sèche et si vous cultivez en pot, de ne pas laisser d’eau plus d’une heure dans la coupelle, en effet la terre a tendance à  réabsorber l’eau par capillarité, mais je doute qu’après une heure l’eau soit absorbée rapidement et l’eau stagnante est souvent une source de problèmes.

-La taille :

Personnellement je me contente d’enlever les gourmands, les gourmands sont les tiges qui poussent à  l’aisselle des branches. Il faut vérifier le plus régulièrement possible car ils poussent vite. J’ai lu sur un forum qu’il ne fallait pas les enlever pour les tomates cerises, car cela constitue une éventuelle porte d’entrée pour les maladies et empêche le pied d’avoir une forme “buissonnante”. Les avis sont partagés, mais il est tout de même recommandé d’en enlever une partie.

4) Récolter :

Récoltez vos tomates bien rouges, mais après cela dépend de vos goûts et de vos variétés, celles que j’ai sont très bonnes même si elles ne sont pas totalement rouges et certains les récolte verte pour en faire de la confiture

Voilà  j’espère vous avoir aider dans la culture de vos futures petites tomates cerises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *