Culture Indoor : Présentation

La culture indoor  mais qu’es que c’est  :

La « culture indoor », se traduisant littéralement par « culture en intérieur » consiste à  faire poussé des plantes … comme  on pourrait s’en douter,  en intérieur.  Comme vous l’avez bien compris tout le monde la pratique plus ou moins chez sois. Le terme utilisé pour culture indoor est souvent employé pour décrire les cultures de plantes tropicales ou qui ne sont pas sensé vivre en intérieur et donc qui nécessites des moyens technique ou environnementaux pour réussir comme des lampes, brumisateur, etc. C’est principalement cette partie que je vais vous présenter.

Comment c’est venue et pourquoi :

Ayant beaucoup de plantes chez moi et étant passé d’une maison lumineuse avec une serre  à  un appartement sombre en ville et toutes mes plantes étant venue avec moi. J’ai donc du compléter mon équipement existant qui me servait pour l’hivernage de certaines plantes gourmande en lumière et en chaleur  pour transformer le tout en véritable chambre de culture continue. En effet mes orangers, aloé verra, cactus et autres plantes tropicales ont tenu environ un ans près des fenêtres orienté plein OUEST caché par l’immeuble d’en face (donc sombre) avant de commencer à  dépérir. Pour sauver un de mes orangers j’ai du lui remonter un vieux « box de culture » que j’avais fabriqué il y’a longtemps. Quand les trois autres ont commencé à  dépérir j’ai préféré investir dans du matériel tout fait plus gros et plus pratique. Madame a râlé un peu, ça se comprend, 2m² de la cuisine sont squatté par ce qui est devenu la maison de mes plantes.

Pour conclure :

C’est donc cela qui va vous être présenté ici, le matériel utilisé, les différentes manières dont j’ai procédé, entre le DIY (Do It Yourself à  traduire par A Faire Sois-même) et le matériel tout fait, le cout au quotidien, les engrais utilisés, les méthodes pour lutter contre les insectes qu’on retrouvent en intérieur comme les cochenilles, acariens, moucherons, etc. L’entretiens, bref, tout ce qui tempère la vie de ma petite famille chlorophyllienne. J’en profiterai pour vous montrer l’évolution de mes plantes dans ce milieux « parfait ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *