Culture Indoor : DIY – Extracteurs silencieux Home Made

Présentation :

Dans les précédents articles je vous ai présenté mes boxes de cultues. Comme je vous l’avait dit il y avait des extracteurs de gaines mis directement dans les trous d’extraction des boxes (sans gaines). Ces derniers, extrêmement bruyants (45dB voir plus) et pas super performants tournaient le matin et l’après midi mais étaient sur une prise programmée pour se couper le midi et le soir car trop bruyants.

Voila à  quoi ils ressemblaient :

extracteur

J’ai donc décidé d’opter pour une solution de performance équivalente voir supérieur et bien plus silencieuse en fabriquant des extracteurs d’air moi même avec des ventilateurs de pc. Par rapport aux extracteurs de gaines ils ont le même défaut, c’est à  dire une pression statique pas super terrible…

Petite précision avant de commencer :

L’objectif de cette boite à  terme est de recevoir l’électronique nécessaire pour réguler automatiquement le climat de mes boites (capteur, carte arduino, carte de commande, etc.) Si vous ne comptez pas faire tout ça le fil 5v ne vous servira à  rien (voir plus loin) et la molex non plus, dans ce cas passez directement 2 fils( +12V et 0v ) et branchez y directement le ventilateur. Pour régler sa vitesse si vous avez pris le même modèle que le mien le potentiomètre est fourni et le ventilateur prévu pour être réguler par celui-ci.

Choix des ventilateurs :

J’ai passé pas mal de temps à  en chercher qui justement avec une pression statique potable, un bon débit et un faible niveau de bruit et surtout en 12V pour pouvoir les contrôler plus tard avec une carte Arduino.

J’ai opté pour des silverstone  sst-fm181 :
Dimensions : 180 x 180 mm
Vitesse : 500 – 1300 tr/min
Débit   : 65 – 150 CFM
Pression statique : 2,38 mm H20
Bruit : 17 – 36 dB

Matériel nécessaire :

Les outils :

Un stylo capable d’écrire sur du plastique :

Un Dremel avec un disque de découpe et un foret de 3mm (4mm dans l’idéal mais ça ne passait pas dans le mien) ou quelque chose pour percer et découper du plastique

Un Tournevis

Le nécessaire pour découper du fil et de la gaine sur mesure (mètre, pince coupante et ciseaux)

Le matériel :

Il faut donc, un ou plusieurs ventilateurs :

Une boite en plastique suffisamment grande pour accueillir le ventilateur et la gaine :

Une prise pour le ventilateur et une prise molex femelle (ici fourni avec le ventilateur) :

Spécifique pour le ventilateur ce petit shunt qui permet de le bloquer à  sa vitesse maxi, c’est soit lui soit le potentiomètre fourni avec. Le ventilateur sera contrôlé à  terme par une carte Arduino donc pas besoin du potentiomètre.

2 chaines pour accrocher la boite :

4 crochets en S pour fixer la chaine à  la boite :

4 crochets fermés (je n’ai pas trouvé de crochets ouverts… avec écrous et rondelles :

4 visses de 4cm de long et 4mm de diamètre avec leur rondelles et écrous pour fixer le ventilateur à  la boite :

6 visses de 2cm de long et 4mm de diamètre avec leurs écrous pour fermer le couvercle de la boite :

De la gaine insonorisé (ici 12.5cm de diamètre qui est le standard le plus petit de mes boxes) :

 

6 dominos (2 x 3 ) pour connecter la box à  une alimentation de PC :

Du fil électrique pouvant supporter la puissance de l’installation, personnellement je préfère le souple. J’ai voulu du rouge noire et jaune pour respecter les conventions électriques des pc (Rouge pour le 5V Noir pour la masse et Jaune pour le 12V) :

Du gros scotche étanche pour éviter d’avoir des fils qui se promène et étanchéifier la boite au mieux pour éviter les perte de pressions :

 

Du scotch d’électricien pour pouvoir assembler un minimum les fils, il peut être remplacer par une gaine si vous en avez :

La Conception :

On va commencer par dessiner la forme du ventilateur, pour se faire j’ai placé le ventilateur sur la boite et j’ai fais le tour de l’intérieur avec le stylo :

Une petite découpe au dremel :

La même chose pour la gaine en prenant le diamètre extérieur (ovale car la boite n’était pas tout à  fait assez haute) :

Après la découpe :

Découpe du fil d’alimentation du ventilateur :

Dénudage du fil du ventilateur et de la molex Femelle :

Dominotage de la molex femelle :

Dénudage, stochage et dominotage du cable pour le déport d’alimentation :

On fait un petit trou à  la perceuse que l’on élargie progressivement (environ 1cm) pour passer les fils. Puis on passe le fil de l’intérieur vers l’extérieur pour avoir le domino dans la boite et on scotche pour ne pas que le câble bouge. J’en ai profité pour passer ici Le câble du ventilateur extérieur par le même trou.

J’ai mis ici du scotche pour éviter que l’aire ne sorte par le petit trou :

Branchement des 2 prises de ventilateurs sur les dominos et les ventilateurs suivi d’un coup de scotche pour fixer le tout :

Fixation de la molex femelle sur l’autre bout du câble pour pouvoir le brancher sur une alimentation de PC directement :

Pour bien fixer le couvercle j’ai décider de le visser. J’ai mis une visse par angle et une au milieu de côtés les plus longs de la boite. Ici j’ai mis l’angle dans le vide et la boite a l’envers pour pouvoir percer proprement :

Le trou réalisé et une première visse en place :

Tous les trous sont fait et vissé, on remarque 4 autres trous légèrement à  l’intérieur du couvercle, ce sont les trous qui vont recevoir les crochets fermés :

Les crochets en place :

 

Installation de la gaine :

Étanchéification de la gaine au gros scotche étanche :

Fermeture de la boite et vissage :

Mise en place de la boite dans la grow box :

Et voila, un extracteur potable qui fait vraiment très peu de bruit, réglable en vitesse manuellement si vous avez mis le potentiomètre et automatiquement si vous y ajoutez un peu d’électronique. Il reste juste à  le brancher sur une alimentation de pc ou une alimentation 12V continue standard qui correspond au besoin du ventilateur.

Avantages Inconvénients :

Avantage du montage :
– Prix
– Facile à  piloter avec une Arduino (12v)
– Silence

Inconvénient :
– Ventilateur pas prévu pour donc perte importante de charge (je ne pense pas que l’on puisse atteindre les 250m3/h annoncés, à  moins de mettre plusieurs ventilateurs à  la queue leu leu et dans ce cas le cout augmente.

2 réflexions au sujet de « Culture Indoor : DIY – Extracteurs silencieux Home Made »

    1. Merci de ton soutien 🙂
      Je n’ai pas fait de vidéo de la construction car trop longue à  faire. Par contre c’est une bonne idée, je mettrai peut être une vidéo de l’extracteur en fonctionnement pour le comparer avec l’extracteur de gaine qu’il y avait avant 🙂
      Sache aussi, si tu as regardé mon projet « gruino » qui est en cours, que celui ci est couplé à  un de mes extracteurs depuis plusieurs mois pour les mesures d’humidité lumière température ! Prochaine étape, contrôler les ventilateurs automatiquement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *