Truc et astuce écolo : Utiliser un rasoir droit pour se raser.

IMG_6630

Salut les amis ! Aujourd’hui un petit article sur le rasage au rasoir droit !

Bon je l’avoue, ce qui m’a motivé pour passer au rasoir droit ce n’est pas, au départ, le côté écolo mais plutôt la dimension plaisir 🙂

Je vais vous détailler dans cet article ce qu’est un rasoir droit, pourquoi passer au rasoir droit, comment j’ai commencé et quels sont, d’après mon point de vue, les avantages et inconvénients de ce mode de rasage d’un point de vue écologique et plaisir.

Qu’es qu’un rasoir droit ?

Un rasoir droit c’est ça :

IMG_6630Le rasoir a l’ancienne, le coup choux ! Il en existe à lames interchangeable et à lame fixe. L’intérêt de la lame fixe c’est qu’on la garde toute sa vie. La lame interchangeable elle, sera toujours affuté puisqu’il faut la changer régulièrement, ça coute bien moins chère qu’une recharge de gilet 5 lame mais ça a un cout. La lame fixe elle il faudra l’affiler avant chaque utilisation avec un cuir.

Pourquoi passer au rasoir droit ?

Avant tout pour la dimension plaisir : 

Se raser avec un rasoir droit procure des sensation que l’on a complètement perdu avec les rasoir multi-lame. Sentir la lame glisser sur sa peau, c’est quelque chose de particulier et que, personnellement j’apprécie.

Avec un rasoir droit on est obligé de prendre son temps, donc on oublie le rasage a la va vite du matin à l’arrache devant la glace. On passe plutôt dans le monde du rituel, c’est un moment de chouchoutage ou il faut faire attention à ce qu’on fait et qui permet de faire attention à sois et c’est rare comme moment pour un homme.

Avec un rasoir droit, on voit précisément ce que l’on coupe, c’est top quand on veut une barbe bien taillée. Pour ma part ça m’a aussi décidé à garder la barbe et à bien la dessiner. C’est peut  être superficiel mais ça change de look et une barbe bien entretenu je trouve ça chouette 🙂

L’univers du rasoir droit est un petit monde à part entière, plein de classe, de raffinement et de technique. il y’a un petit truc de gentlemen mélangé avec le côté gros dur qui se rase « comme un homme ». Les boutiques sont axé « gentlemen », très classe, très chic.

La précision du rasage :

Le rasoir droit rase de plus près que le rasage « classique » avec des rasoir multi-lames.

On peut faire « sauter » un poil qui nous embête avec une précision redoutable avec le nez du rasoir à condition de faire attention.

Quand on veut avoir une barbe bien taillée c’est vraiment bien plus précis. On peut mettre la lame exactement la ou l’on veut couper les poils, chose impossible ou très difficile avec les rasoirs classiques.

L’aspect économique :

Un rasoir droit coute chère, mais il faut voir ça comme un investissement. Pour ma part mon rasoir est un Thiers-Issart (fabriqué en France avec de l’acier Français), il m’a couté 145€ et le cuir pour l’affiler m’a couter 45€. J’entends déjà certains d’entre vous hurler… Faites le calcul, combien vous dépensez en nouvelles lames pour vos rasoirs à lame interchangeable. Vous verrez, si vous cumulez avec l’article précédent sur le savon à barbe il faut a peu près 2ans et demi pour amortir le tout. Sachant que le rasoir, vous le garderez à vie si vous en prenez soins. Idem pour le cuir d’affilage…

Comment commencer ?

Je ferais peut être des tuto vidéos mais sincèrement même avec les meilleurs vidéos du monde, je vous conseille une formation. Ça peut paraitre débile mais c’est vraiment super. Pour ma part j’ai été dans une boutique a Paris qui s’appelle planète rasoir. Je vous mettrai quelques liens en bas de l’article. Cette boutique n’est pas beaucoup plus chère que sur le net et ils offrent une formation de 2h si on achète le rasoir chez eux. Ils abordent la sécurité, l’affilage / entretien du rasoir, la préparation de la mousse avec un blaireau et le rasage, avec les gestes à faire tout ça tout ça.

Franchement, ça aide bien a appréhender le truc, ne serai-ce que pour le choix de sa lame ! Ce n’est pas si simple qu’il n’y parait, en fonction de ce que l’on veut faire (raser, tailler, etc.) de la dureté de son poil, de l’esthétique, du type de lame, du budget… Ils m’ont vraiment bien aidé ! J’essaierai peut être de creuser de ce côté la pour vous donner quelques conseils techniques et objectifs sur le choix des lames. Sinon il faut connaitre quelqu’un qui se rase avec se genre de rasoir pour qu’il vous explique. Je pense qu’avec une vidéo c’est délicat pour une première approche.

Le rasoir droit c’est, comme je le disais plus haut vraiment un petit monde à part entière.

Comment ça se passe en gros

Alors voila un petit exemple (le miens) de comment ça se passe :

Je fais tremper mon blaireau dans son bol avec de l’eau tiède.
Pendant se temps j’affile mon rasoir sur son cuir (oui oui à chaque rasage), ça prend quelques minutes, on trouve le temps juste avec l’habitude.

Une fois le rasoir prêt à raser je vide le bol et secoue mon blaireau pour enlever le surplus d’eau et je le frotte sur le savon.

Je fais monter la mousse dans le bol, une fois que la mousse me convient je l’étale et me rase zone par zone. Le rasage est très précis. J’ai quelques poils « mal placés » qui m’embête juste à côté de la moustache. Je les coupe à l’unité (chose qui peut être très compliqué sans entamer la moustache ou la barbe avec un rasoir standard mais qui se fait très bien avec un rasoir droit).

Régulièrement j’essuie le rasoir avec mon peignoir dans le sens opposé à celui de la lame pour ne pas abimer celle-ci ni le peignoir.

Une fois rasé Je fais l’entretiens de ma barbe à la tondeuse pour enlever les poils qui dépassent. Je fini par le contour des lèvres qu’il ne faut pas oublier de redessiner régulièrement (à la tondeuse aussi) pour garder un aspect soigné et ne pas manger sa moustache.

Ensuite un coup d’après rasage et de baume de souci maison (Je mettrai la recette du baume en ligne promis). Et voila, résultat une barbe nickel, une peau toute douce que mme apprécie et la sensation de bien être que l’on ressent d’avoir pris un peu de temps pour sois 🙂

Avantages / Inconvénients

Les avantages (cité en grande partie au dessus) :

  • financiers (à terme)
  • durable (se garde à vie)
  • écologique (pas de lame à jeter)
  • plaisir (moment chouchoutage)
  • autonomie (pas dépendant de fabricants de lames ou du système de distribution)

Les inconvénients :

  • financiers (chère sur le moment)
  • temps (c’est plus long qu’avec un rasoir standard, à minorer avec l’habitude)

Liens :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *