Potager : Présentation de la culture en butte

Salut à  tous,

Toujours dans l’esprit permaculturale je vais aujourd’hui vous présenter la culture sur   butte. Le principe est d’avoir une zone définie, surélevée ou l’on va cultiver nos plantes. Il y’a   pleins de manières de faire des buttes, de la butte en lasagne à  la bête butte en terre en passant par la butte enrichie avec du bois… Je vais ici tenter de vous présenter pourquoi la culture sur butte est intéressante de manière générale.

Les avantages de la culture sur butte :

  1. Tout d’abord on ne cultive plus en 2D mais en 3D, en effet une butte présente, de part sa forme, un surface de culture plus importante pour une même emprise au sol. Idéal donc pour « compacter » le potager.
  2. La terre est moins basse. Du fait de la surélevation de notre espace de culture, nous aurons moins à  nous baisser pour la récolte et les plantations 🙂
  3. Le paillage est omniprésent et doit être systématique. En effet il permet de :
    • Limiter l’invasion par les plantes indésirables, et donc le travail de désherbage est très fortement réduit.
    • Limiter l’évaporation de l’eau, ainsi, les arrosages sont très fortement réduits également, voir même supprimé sous certaines conditions !
    • Protéger la microfaune du sol (champignons, bactéries, insectes,etc.) du climat trop violent sur une terre nue.
    • Fertiliser naturellement et automatiquement la butte grâce à  cette fameuse micro faune qui va dégrader la couche de mulch qui sera juste en dessous du paillage.
    • Garder une terre humide et meuble
  4. Le non travail du sol. Et bien oui en culture en butte on peut ne pas travailler le sol grâce au paillage et à  la présence forte des ptites bêtes que l’on embête plus avec nos outils et qui sont protégés par le paillage comme vu plus haut. Cette petite armée de jardiniers bénévoles vont brasser, mélanger , humidifier, fertiliser (en dégradant les matières mortes) et transformer votre sol en continue. Il faudra par contre être patient car il leur faudra un peu de temps pour revenir et pour que le processus soit optimal. Et surtout il ne faudra JAMAIS travailler le sol pour ne pas les déranger.
  5. La multitude de microclimats présents. Sur une butte il y’a plusieurs côtés, il y aura donc des expositions au soleil et au vents différents. Cela aura pour effet de créer des zones plus ou moins sèches, plus ou moins chaudes, ventilées, fraiches, etc. On pourra donc mettre en place les plantes aux endroits qui sembles le mieux adaptés pour elles. La différence de hauteur au sein de la butte peut aussi orienter nos choix, par exemple les tomates iront plutôt au centre la ou il y’a plus de terre et les fraises ou radis, plus petits, iront sur les côtés plus bas de la butte.

Conclusion :

Vola pour la présentation des buttes de cultures, nous en avons mis en place à  la maison cette année en forme de rateau (4 buttes dans un sens relié par une butte) à  côté de la serre. Nous attendons la paille avec impatience. Il fut assez difficile de trouver de la paille non traité (pourquoi s’embeter à  utiliser des méthodes permaclturales et écolo pour mettre de la paille traité qui va diffuser ses produits dans notre bonne terre…) Donc si vous vous y mettez pensez avant de commencer à  ce que vous allez mettre comme mulch et comme paillage 🙂

Je ferais un article détaillé sur la mise en place des buttes prochainement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *